De retour des Imaginales…

De retour des Imaginales 2017… Et la tête encore à Epinal après ces trois jours incroyables.
Trois jours au cours desquels j’ai…
– eu le plaisir de rencontrer « en vrai » mon éditeur, Jean-François Gayrardet son adorable stagiaire, mais aussi – entre autres – mes petits camarades de stand NL, Stefane de Sienne, Stéphane Pavanelli et Lysere, du monde au stand Etherval Revue
– retrouvé des connaissances, des drôles de dames, un Xavier Otzi en mode dédicaces (me réjouis de te lire!), une Dominique Lémuri absolument splendide, les joyeux drilles de Editions Malpertuis (chapeau à Thomas… pour le chapeau 😉 ), bref, plein de monde tout autour des divers stands…
– frisé la rupture de zygomatiques avec les auteurs fous de Walrus, libérés temporairement de leur cave…
– pu échanger lors d’un très sympathique petit-déjeuner avec des auteurs suisse, et en apprendre plus sur l’imaginaire dans mon beau pays…
– vendu pas mal de « Projet Alice », merci à vous tous qui avez décidé, soit grâce à sa magnifique couverture, soit sous mes manoeuvres de contraintes chocolatées, de vous arrêter pour en parler et, parfois, repartir avec un exemplaire…
– passé des moments privilégiés en excellente compagnie, notamment lors des soupers (et oui, je soupe, moi!  )
– claqué des dents vendredi et samedi, puis ronronné au soleil du dimanche…
– délivré quelques ordonnances spéciales dans des exemplaires de Malpertuis VIII…
… et tellement d’autres choses encore…
Un week-end plein d’émotions, donc. Un immense merci à vous tous, grâce à vous je rentre un peu nostalgique (comme chaque année), mais plus boostée que jamais dans mon rôle d’auteure. Merci 😊 à tous, et à l’année prochaine!

Joli mois de mai…

J’aime bien le mois de mai. Déjà parce que c’est le printemps, et que le printemps, c’est ma saison préférée. Mais pas seulement!

Le mois de mai est aussi synonyme de Festival des Imaginales. Cette année, je ne m’y rendrai plus en tant que simple visiteuse, mais pour la première fois et très officiellement en tant qu’auteure.

Les éditions NL et Walrus tiendront un stand plein d’auteurs extras!

18198518_1718254794857703_960588065622967171_n

Et tout ça l’année où la Suisse, mon joli pays, est l’invité du festival. Timing parfait!

Qui dit mai et Imaginales dit aussi sortie de l’anthologie Malpertuis… J’ai aussi le grand plaisir de figurer à nouveau dans leur sélection avec « Sous la peau », un texte qui change de ma contribution de l’année dernière. Pour faire une analogie culinaire, disons qu’on est passés de la tarte aux pommes au tartare de boeuf…

Malpertuis VIII

 

La couverture de ce 8è opus, signée Bruno Bellamy, est vraiment plus que sympa!

Je n’ai pas encore le sommaire complet, mais ça ne devrait plus tarder.

 

 

Et enfin, durant le mois de mai, ça bouge beaucoup point de vue nouvelles. Aujourd’hui, par exemple, les éditions Realities ont divulgué le sommaire de leur anthologie Realities 2. J’y signe « Five o’clock tea » un huis clos à la politesse très british, que vous accompagnerez au mieux d’une tasse de thé (avec ou sans nuage de lait). Hâte de lire les récits de mes compagnons de sommaire!