Blog

Nouvelle moisson de chroniques

Et toujours l’effet… wow

 

De la part du blog « ma bibliothèque bleue« :

J’ai été prise au piège par ce polar qui flirte avec le surnaturel avec un aplomb incroyable.

 

Sur le blog « le sang des livres« :

Pas une seule seconde je ne me suis ennuyée. J’ai eu beaucoup d’empathie pour Cécile qui m’a beaucoup touchée. L’écriture de l’auteure est très belle et très enivrante ce qui m’a donné encore plus envie de continuer cette histoire, un peu terrifiante je dois l’avouer.

 

Et enfin sur le blog « Marie-nel lit« :

Tombent les anges a été pour moi une excellente lecture, un coup de cœur pour cette rentrée, j’ai beaucoup de mal à quitter les personnages et à sortir de l’histoire, je ne pense pas les oublier de sitôt. Un excellent moment de lecture grâce à la plume de l’auteure, à son style, à ses mots, à sa façon de raconter, à retranscrire les émotions. Cela faisait longtemps que je n’avais pas versé une larme en lisant, décidément je n’aimerai jamais les quais de gare….

 

Mais le Projet Alice n’est pas en reste! Mélissa, du blog « le kilomètre manquant« , l’a aussi apprécié:

Maintenant que j’ai lu ses deux bouquins, je peux lourdement insister sur le fait que Marlène Charine a beaucoup de talent. Mêlant pure fiction et données réelles, Le projet Alice n’est pas si futuriste que ça. L’anticipation n’est pas ma tasse de thé, mais les libertés que prend l’auteur en soupçonnant nos bons chefs d’état d’utiliser le peuple, j’adhère ! J’adore, même.

 

Merci à toutes ces blogueuses, ainsi qu’à cette lectrice qui m’a simplement écrit un petit mot via mon formulaire de contact… Ça fait chaud au coeur!

heart2.gif

 

Les premières chroniques…

… pour Tombent les anges... Amazing

me font un peu cet effet là:

 

 

 

Sur le blog « des livres, des fils et un peu de farine…« :

« L’intrigue est efficace, prenante, addictive même, car il m’a été impossible de lâcher ce roman avant le point final…

…On se laisse emporter dans cette réalité grâce à l’écriture de Marlène Charine, très évocatrice, directe, et les détails distillés ça et là ne sont jamais superflus. »

 

Sur le blog « Des plumes et des livres« :

« J’en ai lu des thrillers qui m’ont plu, où j’ai eu un coup de coeur. Mais celui de Marlène Charine a une place particulière…

…L’écriture de Marlène Charine est agréable, additive… Rien n’est laissé au hasard. L’intrigue de Tombent les anges est parfaitement bien menée et maîtrisée. A chaque fois que je faisais une pause dans ma lecture, je n’avais qu’une envie : le reprendre pour connaître la suite des événements. »

 

Sur le blog « Le kilomètre manquant« :

« COUP DE ♥

Je commencerais presque à devenir exigeante. Très bien ne me suffit plus, il faut que ce soit vraiment très bien. Alors pourquoi ce bouquin? Parce que l’histoire tient diablement la route et qu’elle risque de vous aimanter…

…Et puis parce que le paranormal est intelligemment exploité et la patience malmenée. Que le style est accrocheur, les descriptions nerveuses, on s’y croirait. Les personnages sont profondément humains, Rivère et Kermarec souvent maladroits, touchants, ballotés entre leur boulot et leurs soucis persos. Au-delà de l’enquête, il se passe des jolies choses, ça sonne vrai, jamais mièvre. Ça tourne à l’américaine, le côté too much en moins. »

 

Kadeline a écrit sur Babelio:

« Cécile, Merlin et toute l’équipe forme un groupe équilibré et attachant avec une cohésion qui se crée au fur et à mesure…

C’est une excellente lecture portée par une plume percutante, immersive et fluide qui crée une ambiance dans laquelle on plonge sans se poser de questions. »

 

Sur la blog « à la page des livres« :

« Ce fut donc un heureux moment de lecture. Ce livre m’a plu pour tous ses aspects : les mots et le style de l’auteure, la trame, les personnages, le côté thriller et fantastique. Il est le savant mélange de l’action, du suspense, d’amour (et d’empathie aussi), et de plaisir de la découverte. »

 

omg thanks

 

Coup de coeur pour Tombent les anges!

Première chronique en forme de coup de coeur pour Tombent les anges!

heart

Merci à la lectrice du blog « à la page des livres » pour ce formidable retour.

Le lien vers la chronique complète

« Séduite par la plume de l’auteure

Ce livre est d’une qualité remarquable. L’écriture de Marlène CHARINE m’a surprise. J’en suis très admirative. Les mots sont très bien employés. L’idée et le contexte arrivent de suite dans la tête du lecteur (la lectrice). Je trouve que cette auteure a une plume percutante, précise et très agréable.

Conquise par la trame de l’histoire

L’histoire n’est pas en reste. Elle est rondement menée. Elle se dévoile progressive. Je suis vite « addict ». Je peine à poser le livre, impatiente de découvrir la suite. J’ai trouvé très subtile l’idée de la voix d’Audrey, avant / après, qui dévoile un point de l’enquête un temps en avance par rapport aux policiers si bien que le lecteur est privilégié dans ce suspense.

Le thriller est teinté de fantastique. Je n’ai pas été dérangée par le côté mystérieux, bien au contraire. Là encore, l’auteure se révèle être très forte pour nous faire accéder aux phénomènes mystérieux, sans gêne et avec sérieux. J’y crois… malgré moi. Ma lecture m’emmène vers des horizons que je n’aurais pas soupçonnés et peut-être pas admis dans un autre cadre.

Amoureuse des personnages

J’aime les personnages de ce roman : Cécile, fragile et obstinée, et le lieutenant Kermarec. Tous deux sont complémentaires.

Je me suis attachée à l’équipe policière. J’ai été séduite par les autres protagonistes, discrètement caractérisés, bons ou mauvais. J’ai été épargnée par le côté caricatural. Là, de nouveau, les portraits sont bien brossés qu’ils soient torturés, bienveillants ou manipulateurs.

En bref…

Ce fut donc un heureux moment de lecture. Ce livre m’a plu pour tous ses aspects : les mots et le style de l’auteure, la trame, les personnages, le côté thriller et fantastique. Il est le savant mélange de l’action, du suspense, d’amour (et d’empathie aussi), et de plaisir de la découverte. »

Les personnages: Audrey

Un terrible accident de la route a privé Audrey et son frère jumeau Xavier de leurs parents. Orpheline depuis cinq ans, la jeune infirmière se construit tant bien que mal entre un frère envahissant, une meilleure amie au caractère versatile et un emploi parfois épuisant en maison de retraite.

Elle se ressource grâce à l’Art: sculpture, peinture, tout la passionne. Une fibre héritée de sa mère, galeriste.

« Audrey reprit sa progression entre les visiteurs au fil des œuvres. Jusqu’à tomber sur une pièce en particulier et se sentir happée.

De loin, la toile n’avait rien de particulier. Un clair-obscur en degrés de gris dont les lignes évoquaient un passage, une porte peut-être. Là, à un mètre du tableau, Audrey avait l’impression qu’en tendant les doigts, elle pourrait pousser le battant, découvrir ce qui se cachait derrière. Sans qu’elle comprenne pourquoi, cette perspective l’angoissait autant qu’elle l’excitait. »

Une passion qui va peut-être la conduire à sa perte…

Illu_Audrey1