Blog

Ténèbres 2018: le sommaire!

Pour son 20è anniversaire, L’anthologie Ténèbres s’offre 400 pages de frissons!

J’y signe une nouvelle intitulée « Auto… Stop », un récit inspiré de faits réels.

« Il pleuvait, il faisait nuit. Mais même s’ils semblaient sympathiques et mignons, prendre ces deux garçons en stop n’était pas une si bonne idée… »

Et voici le programme!

NOUVELLES AU SOMMAIRE DE TÉNÈBRES 2018

  • De fille en aiguille par Dola Rosselet
  • Custer et les vampires par Boris & François Darnaudet
  • D357 par Sophie Guizani
  • Le smartphone de Bouddha par Claude Mamier
  • Hans par Antoine Scala
  • Collage par Jay Caselberg (Traduction : Sabine Sur)
  • Le rêve du botaniste par Pascal Malosse
  • La bande à Lazare par Stéphane Mouret 
  • La marche du temps par Stéphanie Lamache
  • Divine laideur par Serena Gentilhomme
  • Le son porte loin dans le veld par Gustavo Bondoni (Traduction : Céline Le Vu)
  • Retour au foyer par Angela Slatter (Traduction : Audrey Favre)
  • Pour un brin de muguet par Sophie Guizani
  • Petite fille par Laurent Gautier-Le Goff
  • Sur la bonne voie par Mike Jansen (Traduction : Mathieu Prioux)
  • Sales gosses par Simon Boutreux
  • Souvenirs au bord du lac par Michael Haynes (Traduction : Anne Escaffit)
  • Les affres de la création par Stéphanie Lepage
  • Le roi des rats par Joshua Chaplinsky (Traduction : Michèle Zachayus)
  • Destins foudroyés par David Miserque
  • L’envol par Dean Venetza
  • Docteur Manchot par Guillaume Vaumartin
  • Le pantin par Jérémie Vidal
  • Calvaire par Steve Martins
  • L’absence par Marie Latour
  • La recette du bonheur par Erwan Bargain
  • Auto… Stop par Marlène Charine
  • Un sténopé de lumière par Julie C. Day (Traduction : Anne Escaffit

Tenebres2018

À la croisée des chemins

Il y avait bien longtemps que je n’avais plus donné de nouvelles par ici. Et je ne m’attendais pas à vous annoncer celle-ci: Je quitte mon éditeur, les Éditions NL.

Me voilà donc à la croisée des chemins, avec deux romans qui ont rencontré un bel accueil, mais qui se retrouvent sans maison, et d’autres projets en attente.

Cross-Road

J’espère vivement que le Projet Alice et Tombent les anges pourront revivre sous d’autres couleurs. Que la suite des aventures de Cécile et Merlin verront le jour. Et bien sûr, que les projets en cours de route ou en soumission trouveront eux aussi chaussure à leur pied.

L’existence d’auteur n’est pas une sinécure, les divers mouvements nés au cours des derniers mois, les disparitions de petites structures, les incohérences du monde numérique, tout cela le prouve au quotidien. Mais je continue d’y croire, grâce à vous, lecteurs, grâce à vos retours enthousiastes, vos encouragements. Merci à tous ceux qui ont fait un bout de chemin en compagnie de mes personnages et à très bientôt pour une autre aventure.

Up & down

En début d’année, j’étais focalisée sur un seul objectif: boucler « Ces messages d’ailleurs » à temps pour lui assurer de bonnes corrections et le voir prêt pour les Imaginales.

Mais voilà, les plans ne fonctionnent pas toujours comme on le souhaite… Plus les semaines passaient, moins je « sentais » ce roman. J’ai réalisé qu’il lui manquait « quelque chose » pour que l’histoire fonctionne. Mais sans pour autant trouver ledit quelque chose.

dontknow

Je tournais en rond, mes personnages commençaient à me courir sur le haricot… Ajoutez à cela 2-3 petits soucis extérieurs quin’ontrienàvoiraveclachoucroute, mais qui usent quand même… Bref, il valait mieux ne pas m’entêter à terminer dans l’urgence un récit qui m’aurait laissé un amer goût de bâclé.

Cécile et Merlin sont donc partis en congé temporaire dans un charmant coin de mon disque dur. J’en ai profité pour réviser quelques nouvelles à paraître cette année (Malpertuis et Ténèbres, la classe!). J’ai aussi découvert que quatre de mes nouvelles parues en 2017 et le Projet Alice concouraient pour le Prix Rosny aîné. Donc, à votre bon coeur, m’sieurs dames, –> votez pour moi! <–

Et puis, comme je ne tiens jamais longtemps sans céder à mon imaginaire… Je me suis lancée dans un nouveau projet. Un récit aux antipodes de mes deux romans publiés, mais qui me permet de renouer avec la SFFF. Pour l’instant, un vrai bonheur à écrire. Espérons que ça dure! Je vous tiendrai au courant au fil de ces « Cinq saisons » (le petit nom du projet).

Quelques images d’ambiance…

loup1loup4loup3

Bilan 2017

Décembre nous file entre les pattes et il est bientôt l’heure de se concentrer sur les paquets-cadeaux et les étoiles à la cannelle. Mais pas sans avoir tiré un petit bilan de l’année écoulée!

2017 en un mot: Extraordinaire.

great

Deux romans parus. Cinq nouvelles. Des rencontres enrichissantes, des échanges passionnants. Des séances de dédicaces, en team aux Imaginales, en solo à Conthey. Des retours enthousiastes de la part de blogueurs ou de simples lecteurs. Que demander de plus?

Et des projets à la pelle pour 2018: un roman déjà bien entamé, des bourgeons d’histoires en tous genres qui ne demandent qu’à éclore. Ça va faire plop dans tous les sens!

fireworks

Je profite de ce petit billet pour vous remercier, vous tous qui me suivez, m’encouragez… Merci pour cette belle aventure et à l’année prochaine!

heart

Petit retour en arrière

Sur ma première nouvelle publiée: « Le club des montagnards pâtissiers cynophiles ».

malpertuis-vii

Ce texte a une place toute particulière dans mon coeur. Premier texte sélectionné pour une anthologie (chez Malpertuis, excusez du peu), premiers pas dans le fantastique. Une histoire toute en tendresse et en douceur, malgré la thématique abordée, des personnages attachants et un titre… qui reste dans les mémoires! 😉

 

Un petit passage, au début de cette drôle d’histoire…

Thomas veut en finir avec la vie. Installé sur la rambarde d’un pont, il attend le moment parfait. C’est là qu’il va faire une drôle de rencontre…

« — Excusez-moi. Vous me laissez une petite place ?

Je me retourne, surpris, et manque de basculer dans le vide. Je me retiens de justesse et découvre un homme d’une trentaine d’années, cheveux roux en désordre et visage constellé de taches de son, accroupi sur la rambarde. Son manteau de pluie démodé claque au vent et il me sourit comme s’il venait de m’aborder lors d’une garden-party. Et flûte. J’ai attendu de longs jours avant de me décider, j’ai choisi l’endroit, la date et l’heure, même la météo était en accord… et voilà qu’un inconnu perturbe la mise en scène parfaite de mon suicide.

— Qu’est-ce que vous foutez ici ? dis-je sans dissimuler mon irritation. Vous voulez m’empêcher de sauter, c’est ça ?

— Oh, non, loin de là. En fait, je viens pour la même chose que vous. Vous me laissez m’asseoir ?

Son ton léger me surprend tellement que je m’écarte un peu. Il bondit à pieds joints sur mon banc improvisé, vacille, se rattrape d’une main.

— Pfiou ! On n’a plus vingt ans ! lâche-t-il en riant. »

 

Et l’avis d’un lecteur sur Babelio:

« S’il ne fallait qu’une seule raison de lire ce livre (et il y’en a 22 autres), ce serait pour découvrir la nouvelle de Marlène CHARINE, intitulée « Le club des montagnards pâtissiers cynophiles ».
Quand dès le point final on s’empresse de rechercher sur internet ce qu’un auteur a pu écrire d’autre afin d’y goûter encore, c’est que son style et sa pensée ont marqué ! Que dire de l’histoire ? Il s’agit d’une rencontre entre 3 personnes qu’un seul point commun rapproche : les tentatives de suicide. Bon, dit comme ça, ça a l’air glauque, mais pas du tout. c’est même un texte très amusant à lire, plein de toutes ces petites choses qui font la vie, la gourmandise, l’insouciance des animaux, et les histoires passées qui empiètent sur le présent… »

La preuve par l’image

… que j’ai bien travaillé samedi dernier!

Dédicace FNAC1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Première dédicace de la journée, les piles de livres étaient encore hautes…)

 

 

 

Cette séance de dédicaces fût une très belle expérience… Pas mal de stress, mais un staff aux petits soins. Des amis pour me soutenir, certains pas vus depuis plus de dix ans, d’autres venus depuis très loin juste pour l’occasion. Des passants intrigués par mes livres, de chouettes échanges à propos de lecture en général ou sur mes récits en particulier, beaucoup de curiosité et de bonne humeur.
Merci à vous tous pour cette journée…  J’espère que vos lectures vous plairont!